Jean-Michel Gouvard présentera Le Nautilus en bouteille, le 13 février 2020, à l’Université de Strasbourg.

Université de Strasbourg. Jeudi 13 février, 18h, salle 409 : Conférence de Jean-Michel Gouvard (Université de Bordeaux Montaigne).

« Jules Verne, Walter Benjamin et le XIXe siècle »

« A quoi est dû le succès de Jules Verne ? La réponse à cette question conduit le plus souvent à lui reconnaître des qualités littéraires qui ne lui ont toutefois été attribuées que rétrospectivement, après la Seconde Guerre mondiale, ce qui soulève un sérieux problème épistémologique. M’inscrivant dans la lignée des travaux de Walter Benjamin, que je cherche néanmoins à renouveler et à prolonger, je propose une tout autre explication du « phénomène Jules Verne ». Si l’auteur des Voyages extraordinaires a connu un incontestable succès populaire tout au long du XXe siècle, c’est parce qu’il a su inscrire dans son univers romanesque ce que j’appelle, en reprenant un concept de Benjamin, « le rêve collectif » propre non seulement au Second Empire et à la Belle Époque, mais à la société moderne et industrielle dans son ensemble. C’est à identifier ce « rêve » et les modalités selon lesquelles il s’incarne dans l’œuvre de Verne, par les motifs qu’il choisit et par les procédés qu’il invente, que sera consacrée cette conférence. »