aaa_couv-citrouillage-tapisserie
Tapisserie de l’Apocoloquintose / Citrouillage (imminent) du prince
Pontcerq / Holtz
9 pages
ISBN 978-2-919648-29-0
Parution : 16 janvier 2020 - disponible
Prix : 2,70 €

Ce livre est, en son apparence même, étonnant : il ne compte que deux pages – un grand recto et un grand verso (de même taille). Ou bien même, à y regarder mieux : il ne compte plus exactement que zéro page si l’on compte ce recto et ce verso comme étant la couverture. Car le livre une fois déplié n’est que sa propre couverture (umgestülpt). Il ressemble alors à une affiche, en est une ?, et en cela suit un précepte proposé par Walter Benjamin : contre le geste prétentieux et universel du livre, tenter celui de l’affiche – adapté par ce qu’il a de prompt à l’urgence de l’époque – qu’après tout il nous faut bien nous aussi, éditeurs, libraires, tâcher de prendre au sérieux de quelque manière !… 

Mais regardons-y mieux encore : pliée d’une certaine façon (trois fois, c’est-à-dire : pliée en huit), l’affiche devient un livre qui a pour titre « Citrouillage (imminent) du prince » et qui contient le texte de l’Apocoloquintose (l’admirable satire signée Sénèque) : cela fait une couverture, deux pages et une quatrième (1+2+1). Mais voilà que plié au rebours (retroussé, noch einmal umgestüplt, hop !), l’ensemble devient aussitôt un second livre, inversé – intitulé, celui-là « Tapisserie de l’Apocoloquintose », et qui en apparaissant a magiquement fait disparaître l’autre*… Or une fois apparu, ce second livre à vrai dire contient tout autre chose : n’empêche qu’à lui aussi on trouvera une couverture et deux pages, plus une quatrième. Ce qui fait : quatre et quatre huit plus un (l’affiche elle-même, non ?), soit neuf pages en tout (total impair annoncé par nous depuis longtemps, et qu’aucun libraire, aucun distributeur ni diffuseur, n’a jamais voulu croire encore – avant de voir…). Car magie peut-être, mais comptons ! 4+4+1 ! Le tout est à comprendre comme la transformation en affiche de L’Apocoloquintose, livre publié par les éditions Pontcerq en mai 2019 [Voir ici]. Le livre rejoint le mur, la rue.

Pontcerq – janvier 2020.

 

[*Sur ces mouvements magiques d’umstülpe, voir ce qu’écrivit W. Benjamin sur ses chaussettes retroussées, au fond de la grande armoire obscure, dans Enfance berlinoise.]

 _1050091

 (Rennes, mai 2019)

SITUATION

Pontcerq a publié au printemps 2019 L’Apocoloquintose de Sénèque, pamphlet très-comique faisant suite à l’élimination physique d’un prince (le divin Claude), dans une traduction (de si loin la plus belle) de J.-J. Rousseau – et à cette occasion lance un appel au citrouillage (imminent) d’un prince (celui-là, un autre…). La campagne d’application sauvage de l’affiche a été initiée à Rennes en mai 2019 ; elle sera poursuivie sur les murs des villes françaises en 2020. Pour obtenir le fichier servant à l’impression des affiches de rue, écrire à Pontcerq : pontcerq@gmail.com / 18 bis, boulevard Volney à Rennes. 

« La construction de la vie est bien davantage pour l’instant sous l’empire-gewalt de faits que de convictions. Et même, sous l’empire de faits qui, presque jamais encore ni nulle part, n’ont été au fondement de convictions. Dans de telles circonstances, la véritable-wahre activité littéraire ne peut avoir la prétention de se dérouler dans un cadre littéraire – c’est même là l’ordinaire expression de sa stérilité. L’activité littéraire de quelque importance ne peut s’exercer que dans une stricte alternance d’action-tun et d’écriture-schreiben ; il lui faut développer les formes unscheinbar-modestes qui entrent mieux en correspondance avec son influence dans les communautés actives que ne le peut faire le geste présomptueux et universel du livre : dans des flugbatts-tracts, des brochures, des articles de revue, des affiches-plakats. Seule cette langue prompte se révèle à la hauteur de l’instant-augenblick – en mesure d’y agir-wirken. Les opinions sont pour le gigantesque appareil de la vie sociale ce que l’huile est pour les machines: on ne se place pas en face d’une turbine pour ensuite l’asperger d’huile mécanique. On en injecte en petites quantités sur des rivets et des joints secrets – qu’il faut connaître. » (Walter Benjamin, Sens unique, 1927)

Nota Bene :

1) Cette publication contient l’intégralité du texte de l’Apocoloquintose de Sénèque, dans la traduction de J.-J. Rousseau (en caractères fort petits néanmoins). L’usage de la loupe est conseillé.

2) Le dessin de l’affiche a été fait au fusain par Torsten Holtz, d’après un buste de l’empereur Claude qu’on trouve au Musée des Antiquités de Berlin, sur le Lustgarten (inv. 1965.10). Torsten Holtz vit à Berlin-Weissensee, dans une usine construite à la marge de la ville pour l’armement, en 1939, et qui échappa aux bombes et aux incendies de 1943-1945. L’armée soviétique en fit une kommandantur, la Stasi des « bureaux ». Elle est aujourd’hui gérée par la société « Pette Immobilienentwicklung ». Torsten Holtz fut élève à l’UdK (Berlin-Charlottenbourg) au début des années 2000. 

#2 collage la plaine

                                          (Marseille, octobre 2019)